Au square Marie-Louise fut organisé un concours de pêche au profit de l'Oeuvre de l'Alimentation. De nombreux pêcheurs à la ligne y participèrent.

Le 19 septembre 1915 le Dressage Centre Club organisa une fête sportive, fête du football sur le terrain du Daring au profit de la Caissette et de la Cantine du Soldat prisonnier. Le Ministre d'Espagne, S.E. le marquis de Villalobar, était l'invité de marque.

En juillet 1915, une course cycliste est organisée dans un but charitable au vélodrome du Karreveld à Molenbeek. Départ de la course.

Par beau temps, les sports de plein air ont du succès. Dans les quartiers populaires de la Ville de Bruxelles, dans les Marolles par exemple, la balle - pelote était un sport à la mode à l'époque. Des tournois furent organisés dans un but de bienfaisance, en vue d'offrir de la nourriture aux démunis ou des colis aux prisonniers de guerre.

La photo illustrant cet article a été prise au parvis de St Gilles (1914 Illustré).

Les beaux jours arrivent, les Bruxellois veulent prendre l'air. Ils se promènent dans les parcs, le long des grands boulevards. D'autres qui ont des laisser-passer quittent la ville en tram à vapeur (tant qu'il y a du charbon) pour se promener à Tervuren ou à Berchem.

Le gouverneur-général von Bissing visite le salon des Beaux-Arts de Bruxelles en mars 1915.

En plus du Salon des Beaux-Arts, une tombola était organisée au Palais des Glaces à Bruxelles, rassemblant toutes les oeuvres offertes par les exposants. Le produit de la tombola, la recette des entrées, la vente du catalogue  et une retenue de 10% sur la vente des oeuvres exposés sont versés à la Fédération professionnelle des Beaux-Arts et au Comité d'Aide et Protection aux Artistes sous le haut patronage du Comité national de Secours et d'Alimentation.