Chaque année, un salon des Beaux-Arts, c'est-à-dire une exposition de peintures à l'huile et d'aquarelles, de gravures, de lithographies, de pastels, de dessins, de sculptures, de gravures en médailles d'artistes connus (e.a. Amédée Lynen, Constant Montald, Guillaume De Vreese, Fernand Khnopff) et moins connus, est organisé à Bruxelles. Il y eut une exposition en 1915, au mois de mars. A côté de l'exposition, il y avait également une tombola, des conférences, des récitations de poèmes belges et des auditions musicales organisées au profit d'oeuvres charitables. 

Pendant une accalmie au front, les soldats passent leur temps comme ils le peuvent dans les tranchées. Celui-ci cultive des plantes et des fleurs exotiques en plein air. A première vue, elles s'acclimatent bien au climat humide du front de l'Yser.

Dessin représentant des musiciens de rue à Bruxelles (janvier 1915).

Bang! Tout ne se passe quand même pas comme sur des roulettes pour l'ennemi!

La magicien a tout transformé... ou comment rire d'une réalité dramatique?

Le cycliste bruxellois Philippe Thys remporte le Tour de France le 26 juillet 1914, quelques jours avant la déclaration de guerre. Il fut aussi le vainqueur de la grande boucle en 1913 et en 1920, le premier Tour de l'après-guerre.

 

Excursion allemande au bassin Vergote