1er octobre 1918 Chute de Damas

Après la victoire éclatante du général Sir Allenby et de ses troupes sur les Turcs à Megiddo, la cavalerie légère australienne pénètre dans la ville de Damas et y fait plus 20.000 prisonniers de guerre (principalement des blessés, des malades, etc.). L'armée régulière a été précédée par les cavaliers arabes de T.E. Lawrence. Malgré les craintes et les réticences des Britanniques, les Arabes administrent la ville. Le lendemain, la ville de Beyrouth est conquise et occupée par des fusiliers-marins français à partir du 5 octobre 1918. Aleppe, 250 km plus au nord, tombe le 25 octobre 1918.

Suite aux accords franco-britanniques, les Français gouvernent l'ancienne province turque de Syrie (Syrie et Liban). Très vite les Français transforment le port de Beyrouth en base navale. L'accord est contesté par les leaders arabes qui combattent avec T.E. Lawrence contre les Turcs, mais la suite est une autre histoire.