1914-1918 l'impossible oubli

La peinture et la guerreDans le cadre du centenaire de la Grande Guerre, le musée de l'Histoire vivante à Montreuil organise du 14 juin au 31 décembre 1914 une exposition de peintures et de dessins comme autant de regards portés sur la tragédie humaine. On y voit trois regards, celui de Théophile Alexandre Steinlein (Français), d'Otto Dix (Allemand) et de Philippe Guerry (Français).  Le premier s'est rendu sur le front en 1915 et en 1917 pour y croquer des portraits de soldats, de la vie quotidienne et de la guerre dans les tranchées. Le deuxième a également fait la guerre et a réalisé entre 1924 et 1925 son oeuvre majeure Der Krieg, inspirée des Los desastres de la guerra du peintre espagnol Goya, où il dénonce les horreurs de la guerre. Le dernier est un peintre contemporain qui essaie de se rapprocher au plus près de la réalité du conflit et de ses destructions.

Trois regards artistiques pour retrouver la guerre, pour l'imaginer

Musée de l'Histoire vivante, 31, boulevard Théophile Sueur, F-93100 Montreuil