Combats au Cameroun 1915

Les troupes coloniales britanniques continuent leurs opérations militaires contre les forces coloniales allemandes. Dans un premier temps, elles s'emparent de Chang, plus vers le nord, elles rencontrent une forte opposition à Mbureku, qu'elles occupent et s'emparent d'un gros butin.

Attaques sous-marines contre navires de commerce ravitaillant la Grande Bretagne 1915

A partir du 18 février 1915, les Allemands intensifient leurs attaques sous-marines contre les navires de commerce alliés. Normalement, les commandants de sous-marins font descendre l'équipage et les passagers dans les chaloupes et coulent ensuite (le plus souvent au canon) le navire. Suite à l'attitude menaçante des Etats-Unis vis-à-vis de l'Allemagne au cas où un navire américain serait coulé, le chancelier Bethmann - Hollweg dissuade l'amirauté allemande de couler des navires marchands neutres.

Les Neutres se protègent contre les U-Boote 1915

En réponse à la menace allemande de déclarer les eaux territoriales britanniques "zone de guerre", les Neutres décident de peindre leur drapeau national, le nom de leur pays et le nom du navire sur la coque de leurs navires de commerce. Les Britanniques avaient également l'intention d'arborer un drapeau neutre, mais les Neutres s'y sont opposés. Sur la photo, un paquebot néerlandais arbore son nom et son port d'attache: ROTTERDAM.

Blocus allemand de la Grande-Bretagne 1915

Le 4 février 1915, en réponse au blocus anglais, le gouvernement impérial allemand prévient les Britanniques qu'à partir du 18 février les eaux territoriales britanniques seront décrétées "zone de guerre", et donc que tout navire faisant commerce avec la Grande Bretagne serait coulé par les U-Boote.

Deuxième offensive alliée en Champagne 1915

Le 16 février 1915, les Alliés lancent une deuxième offensive en Champagne afin d'empêcher tout transfert de troupes allemandes vers le front de l'est et afin de percer le front allemand. Finalement ce fut un échec sanglant pour les Alliés, il n'y eut aucune percée significative. L'offensive prit fin le 16 mars 1915.

Le Kaiser rend visite à ses troupes lors de la bataille des Lacs Mazures 1915

Image de propagande allemande. Le Kaiser rend visite à ses troupes après l'offensive au sud-est des Lacs Mazures (Prusse orientale/Pologne). Il les félicitent pour leur bravoure et leur victoire. Les Allemands n'atteindront Varsovie que bien plus tard dans l'année et en outre ils n'ont pas détruit l'armée russe, elle est toujours aussi forte et menaçante.