Liman von Sanders réorganisateur de l'Armée ottomane 1915

Général Liman von Sanders (° Stolp (PL) 17 février 1855 - + Munich 22 août 1929). En 1913 il fut envoyé à Istanbul à la tête d'une mission militaire allemande chargée de réorganiser l'Armée ottomane sur le modèle prussien. C'est lui qui a forgé une armée turque efficace et combattive. En 1915 il a été nommé à la tête de la 5ème Armée ottomane, la plus moderne et la mieux équipée, afin de défendre le Détroit des Dardanelles. Il a réussi après d'âpres combats à repousser les Alliés. En 1918, il a tenté de stopper les forces britanniques du général Allenby en Syrie et en Palestine, mais après une semaine de dures combats, l'Armée ottomane était défaite. Après l'Armistice, il a été arrêté à Malte pour crime de guerre, mais relâché après six mois de détention. Peu après, il démissionne de l'armée allemande. En 1927 il publie ses mémoires.

Medea cargo hollandais coulé par U-Boot 1915

SS Medea est le premier navire de commerce neutre à être envoyé par le fond après avoir été visité par un équipage de prise d'un U-Boot. Le cargo hollandais était coupable de transporter une cargaison d'oranges à destination de la Grande Bretagne. Le gouvernement néerlandais a envoyé une note à Berlin demandant des indemnités pour la perte du navire et de sa cargaison.

Przemysl tombe aux mains des Russes 1915

Le front de l'est étant moins figé que celui de l'ouest, le front est mouvant. Les offensives et contre-offensives se succèdent au gré de la puissance des armées en présence. Des villes changent très souvent de mains. C'est ainsi que le 22 mars 1915, la ville fortifiée de Przemysl retombe aux mains des Russes. Quelques mois plus tard lors de la grande offensive germano-autrichienne du printemps, elle tombera à nouveau aux mains des Allemands.

Poste de DCA près de Paris 1915

Autour de Paris, les Français ont construit des postes d'écoute et des positions de DCA afin de bien accueillir les intrus allemands.

Raid de Zeppelins sur Paris dans la nuit du 20 au 21 mars 1915

Photo unique prise lors du premier raid (nocturne) de Zeppelins sur Paris dans la nuit du 20 au 21 mars 1915. Les faisceaux de projecteurs fouillent la nuit à la recherche des intrus et une fois localisé, les canons antiaériens tirent sur la cible éclairée. Durant ce raid, un des deux Zeppelins a été touché et à son retour à la base il a été déclaré irréparable.

Premier raid de Zeppelins sur Paris 1915

Dans la nuit du 20 au 21 mars 1915, quatre Zeppelins de l'armée allemande volent vers Paris, mais en cours de route deux dirigeables doivent rebrousser chemin sur ennui mécanique. Les deux derniers sont accueillis par la DCA française près de Paris. Ils lâchent leurs bombes explosives et incendiaires sur la banlieue de Paris et sur quelques rues de la capitale. Les dégâts matériels sont minimes et il n'y a pas de victimes civiles à déplorer. Sur le chemin du retour, les deux Zeppelins lancent encore des bombes sur Compiègne, Ribécourt et Deslincourt faisant un mort et sept blessés. Un des de deux Zeppelins allemand touché par la DCA est hors d'usage. Paris sera moins bombardée par les Zeppelins que Londres et d'autres villes britanniques. Les Alliés répondront à ces bombardements stratégiques par des bombardements de représailles sur des villes allemandes.

Général John Nixon, commandant en chef en Mésopotamie 1915

Jusqu'en avril 1915, les opérations militaires britanniques en Mésopotamie ont été timides; le gouvernement de Londres ne voulant utiliser l'armée britannique des Indes que pour défendre les intérêts britanniques dans la région; les puits de pétrole de Bassora par exemple. En avril 1915, le vent tourne, le gouvernement des Indes britanniques nomme le général  John Nixon, agressif et fonceur, à la tête de ses troupes en Mésopotamie. Sa grande erreur fut de sous-estimer la combativité des soldats turcs dans la région, par conséquent, croyant fermement dans une victoire rapide, il négligeait le ravitaillement et les soins médicaux pour ses soldats. Cela lui coûta cher, l'offensive lancée contre Bagdad en octobre 1915 ne fit pas long feu. Les forces turques commandées par le général allemand Liman von Sanders fit le siège de décembre 1915 jusqu'en avril 1916 de Kut-al-Amara où l'armée britannique des Indes sous le commandement du général Townshend s'était retranchée. Elle se rendit honteusement en avril 1916. La carrière militaire du commandant en chef John Nixon, tombé malade, était terminée, il mourut en 1921.