22 février 1917 Réquisition des cuivres

La réquisition des métaux non-ferreux utilisés dans les ménages : tels le cuivre, l'étain, le nickel est annoncée par arrêté du gouverneur général du 13 décembre 1916, à dater du 22 février 1917. Au début, les volontaires déposent leurs objets dans les dépôts de livraison établis, e. a. à la gare du Luxembourg et à la Maison des Brasseurs. Dans un deuxième temps (le 6 mars), les habitants sont convoqués par la police locale belge pour des dépôts obligatoires. Au départ, les objets en cuivre ou en étain avec une valeur artistique ou historique sont exemptés. Des perquisitions ont lieu chez les fraudeurs.