La Grande-Bretagne soumise au rationnement 17 décembre 1917

Le rationnement commence en Grande-Bretagne suite à la guerre sous-marine à outrance déclenchée par les Allemands en février 1917.

A partir d'avril 1917, il est interdit de vendre de la nourriture après 20 h. Il est également défendu de commander plus de 2 plats au restaurant. En outre, il est défendu de nourrir les pigeons dans les parcs publics et les poules chez soi.

Le manque de nourriture est la cause de l'augmentation rapide du prix des aliments, ce qui poussa certaines administrations municipales à rationner la nourriture au grand dame de la population, surtout ouvrière.

En Grande-Bretagne, comme dans d'autres pays en guerre, la vente et la préparation de pâtisseries (cakes, muffins, tartes, biscuits, etc.) est interdite. Le pain est rationné, le boulanger n'a l'autorisation de le vendre que 12 heures après sa cuisson!

Le rationnement obligatoire de la nourriture (sucre, thé, beurre, margarine, fromage, lard, etc.) est introduit en décembre 1917, sur base régional: Pontypool au Pays de Galles est la première région touchée par les restrictions. Londres suit début 1918. Toute la Grande-Bretagne est à la diète à partir de l'été 1918.