Bataille du saillant de Saint-Mihiel, 12 - 16 septembre 1918

La 1ère armée US de l'American Expeditionary Force et le 2ème Corps colonial français lancent une attaque contre le saillant de Saint-Mihiel, protégé par un épais brouillard et appuyé par 600 avions. La résistance allemande s'effondre dès le premier jour, lorsque les Américains attaquent par le sud et l'ouest et atteignent le village de Hatton Châtel. Le 16 septembre 1918, le saillant est neutralisé.

Les Américains ont fait 15.000 prisonniers et ont pris 250 canons à l'ennemi. Les pertes américaines s'élèvent à 7.000 tués et blessés. Le général Pershing aurait pu continuer son offensive, mais il décide de retirer ses troupes et de les envoyer dans la région Meuse-Argonne où il prépare une nouvelle offensive.