Raid aérien italien sur Vienne 9 août 1918

Gabriele D'Annunzio (° Pesacara, 12 mars 1863 - + Gardone Riviera, 1 mars 1938) poète, critique littéraire, dramaturge, écrivain, journaliste, député italien, franc-maçon, militaire, nationaliste exalté, a milité en faveur de l'entrée en guerre de l'Italie aux côtés de l'Entente en 1915. Il s'engage comme volontaire dans l'aviation où il perd un oeil suite à un accident. Il multiplie les actes de bravoure : raid aérien sur le port militaire austro-hongrois de Bakar en février 1918; raid naval nocturne à bord d'une vedette lance-torpilles MAS dans le port militaire de Bakar. De ce dernier fait d'armes insignifiant, il fera une incursion audacieuse toute à sa gloire. Le 9 août 1918, il lance un raid sur la capitale austro-hongroise Vienne, à la tête de la 87a squadriglia  de chasse. Lors de ce raid de plus de 1000 km, les pilotes lancent quelques milliers de tracts bilingues rédigés par l'écrivain Ugo Ojetti incitant les Autrichiens à demander l'armistice. G. D'Annunzio avait écrit un poème pour la circonstance, mais jugé trop complexe et intraduisible en allemand, l'armée ne donna pas son imprimatur. Malgré cela il prit quelques exemplaires avec lui; qu'il largua sur Vienne.

Après la fin de la guerre, convaincu que l'Italie devait jouer un rôle de premier ordre dans l'Europe de l'après-guerre, l'irrédentiste italien s'empara en septembre 1919 de la ville de Rijeka (Fiume) avec l'aide d'un groupe paramilitaire. Il en fut expulsé par l'armée italienne en décembre 1920. De par son penchant pour l'autoritarisme, il se rapprocha du leader fasciste B. Mussolini.