Retour du croiseur auxiliaire SMS Wolf 1918

Le croiseur auxiliaire allemand Wolf armé de canons, de tubes lance-torpilles et d'un hydravion Friedrichshafen FF33 a passé 451 jours en mer. Pendant son périple autour du monde, il a arraisonné 35 navires de commerce et 2 navires de guerre alliés, faisant 467 prisonniers. Son butin était conséquent : soie, coprah, cuivre, caoutchouc, zinc, étain, etc. Un bonus pour l'industrie de l'armement. A son arrivée à Kiel, le 24 février 1918, le commandant et son équipage ont été ovationnés par la foule présente. Les prisonniers de guerre ont été envoyé dans des camps de prisonniers. Après la guerre, le navire a été cédé à la France et envoyé à la ferraille en 1931.