Traité de paix de Brest-Litovsk 3 mars 1918

Après le traité de paix avec l’Ukraine, avantageux pour l’empire austro-hongrois, la jeune république russe bolchevique et les gouvernements des Empires centraux, menés par l’Empire allemand, signent le traité de Brest-Litovsk le 3 mars 1918. Les Bolcheviks russes sont obligés de signer un traité de paix avec les empires centraux, car l’avancée allemande menaçait directement Petrograd. La guerre prend fin à l’est, ce qui permet aux Allemands de libérer des troupes pour le front occidental.