Négociations entre la Russie bolchevique et l'Allemagne pour un armistice 1 - 15 décembre 1917

Après la Révolution d'octobre 1917, les Bolcheviks ont tenu promesse en négociant un armistice avec les Allemands Les délégués des deux parties (pour les Bolcheviks : Léon Trotsky) se sont rencontrés à l'état-major d'un bataillon de l'armée allemande. Les négociations ont eu lieu en français. La proposition d'armistice en vue des négociations de paix sur le front de l'est a été transmis directement, en suivant la voie hiérarchique, au commandant en chef de l'Armée impériale allemande. Quatre jours plus tard, un armistice local est conclu, permettant aux Russes bolcheviks et aux Allemands d'entamer des discussions de paix en vue du retrait de la Russie du conflit mondial. Les Bolcheviks tiennent à la paix, mais malgré tout temporisent les négociations, tandis que les Allemands veulent conclure un accord de paix le plus rapidement possible, afin de transférer les divisions allemandes du front russe vers le front occidentale où elles sont attendues pour l'offensive du printemps 1918.