Les Etats-Unis entrent en guerre 6 avril 1917

Entre le naufrage du RMS Lusitania le 7 mai 1915 et l'entrée en guerre des Etats-Unis, le président Woodrow Wilson tente de sauvegarder la neutralité de son pays en soutenant l'effort de guerre des pays de l'Entente, en gardant l'armée américaine sur le pied de paix et en commerçant avec l'Allemagne (par le biais du sous-marin allemand "Deutschland"). Depuis le début de la guerre et les atrocités commises par les Allemands, la population américaine était devenue de plus en plus anti-allemande et considérait le Kaiser comme le méchant à abattre. Finalement après la décision des Allemands de relancer la guerre sous-marine à outrance contre tous les navires marchands commerçant avec la Grande Bretagne, le 1er février 1917 et après la divulgation dans la presse de la teneur du télégramme Zimmerman, - l'Allemagne promettait au Mexique qu'il  récupèrerait ses anciens territoires dans le sud des Etats-Unis s'il entrait en conflit contre son voisin américain - , le président ne pouvait plus garder les Etats-Unis hors du conflit. Il demanda au Congrès l'autorisation de mener "une guerre pour mettre fin à toutes les guerres" afin de préserver la démocratie. Le Congrès le suivit et le 6 avril 1917 l'Amérique déclarait la guerre à l'Allemagne impériale.