La reddition de la flotte de guerre allemande, 21 novembre 1918

Initialement le Conseil naval allié avait décrété que la Flotte allemande devait rester confiner dans ses ports jusqu'à nouvel ordre. L'Allemagne avait accepté les termes de l'article XXI de l'Armistice, selon lequel il devait remettre l'entièreté de sa flotte de sous-marins aux Alliés et envoyer ses navires de guerre dans des ports alliés ou neutres.  Les 200 sous-marins furent envoyés à Harwich. Mais étant donné qu'aucun port neutre ne voulait garder et surveiller les navires de guerre allemands, le Conseil naval allié décida de faire transférer la flotte de surface allemande à Scapa Flow (dans le nord de l'Ecosse), où la Royal Navy pouvait surveiller les anciens navires ennemis.

Tout fut arrangé entre le vice-amiral Hugo Meurer et l'amiral Sir David Beatty. La flotte allemande composée de 70 navires appareilla le 20 novembre 1918 et à 70 miles de Rosyth, elle fut escortée par une flotille britannique jusqu'au Firth of Forth. Pendant la traversée, un torpilleur heurta une mine et coula. La flotte allemande fut accueillie par 370 navires de guerre de différents pays alliés. Les tourelles des navires alliés étaient toujours armées et les canons étaient prêts à tirer si nécessaire. L'amiral Beatty avait bien fait comprendre aux équipages alliés qu'un Armistice signifiait suspension des combats, mais nullement la paix!!

Arrivés à destination, les navires allemands devaient baisser pavillon et ne plus le hisser sans autorisation. Des marins britanniques montèrent à bord pour vérifier si les ordres avaient été bien exécutés : absence de munitions, de poudre à canon, et démontage des télémètres et des culasses des canons.

Du 22 au 26 novembre 1918, les navires de guerre allemands désarmés restèrent ancrés près de Inchkeith et à partir du 27 novembre à Scapa Flow.