Chiens sanitaires allemands 1915

La première école militaire pour chiens fut créée en Allemagne, près de Berlin, en 1884. Vers 1888-1889, le Grand Etat-major impérial suscita la création de nombreuses sociétés pour la propagation de l'élevage et le dressage du chien de berger, du Dobermann, du Boxer, du Rotweiler, du Spitz et d'autres races de chiens susceptibles d'être utilisées comme chiens de guerre. Le Kronprinz fonda la plus importante association d'éleveurs de chiens de berger d'Europe: Verein für deutsche Schäferhund. En 1914, elle comptait déjà plus de 4000 adhérents en Allemagne et en Autriche.  Les Allemands utilisèrent principalement des Airedales, des Collies et deux nouvelles races, les Bergers allemands et les Dobermann.

Au début de la guerre, l'armée allemande pouvait compter sur 6.000 chiens, dont un certain nombre de chiens sanitaires fournis par la Deutsche Verein für Sanitätshund. Là où passait l'armée allemande, les chiens étaient réquisitionnés. Ce fut notamment le cas en Belgique.