Défense de Gand

Couverte par les fusiliers marins français et par la 7ème division britannique, l'armée belge se retire d'Anvers vers Gand. Mais vu qu'elle risque de se faire encercler par les Allemands, elle renonce à établir une ligne de défense sur le canal Gand - Terneuzen. L'armée belge quitte Gand pour se placer plus à l'ouest sur une ligne plus facile à défendre.