La Grande Guerre et les transformations du concept de guerre

Colloque international, ULB sur la grande guerre et les transformations du concept de guerre (programme).

Ce colloque à caractère philosophique voudrait interroger les différents mouvements de redéfinition du concept de guerre dans le contexte de la Grande Guerre.

Cet effort de redéfinition s'est d'abord traduit au niveau du droit international. En pleine mutation, celui-ci donne effectivement lieu à d'importants conflits théoriques concernant l'encadrement de la guerre et sa possible « criminalisation ». Le concept de guerre juste, qui puise dans une histoire théorique déjà chargée, constitue alors en particulier l'un des grands outils conceptuels employés pour discuter les bouleversements induits par la transformation des formes de guerre à l'époque contemporaine et les efforts visant à la limiter par le droit international. Et dans ce cadre, c'est un débat juridique large qui se développe autour de ce qu'il convient de comprendre comme une définition de la guerre légitime. Mais en dehors du droit et des discours juridiques, ou dans leurs marges, le concept émergent de guerre totale engage également un effort de redéfinition de la guerre, qui la prend en considération dans son lien au social, à la technique, à l'économie, voire à la démocratie, et qui n'est pas sans discuter à la fois les efforts de limitation juridiques de la guerre portés par le droit international et le fait même que la définition de la guerre puisse être donnée par le droit.

C'est ainsi la fabrique même de la pensée et de la mémoire de la guerre, la construction ou la réception de l'histoire des relations internationales, qui sont mises en jeu dans ces discours multiples sur la guerre. Et les différents concepts qu'ils façonnent portent la trace de leurs intentions stratégiques rivales, à l'instar de celui de guerre totale qui a d'abord été largement construit pour nier toute possible circonscription de la guerre moderne dans les Etats démocratiques avant de devenir un concept descriptif dans le cadre de travaux historiographiques scientifiques. En partant des discours conflictuels sur la guerre formulés à l'époque de la Grande Guerre, ce colloque se propose d'appréhender un tournant dans la représentation de la guerre à la lisière du XXe siècle, dû sans doute tout autant au contexte intellectuel cosmopolitique, quel qu'en soit les relents coloniaux, qu'à l'expérience d'une radicalisation voire d'une brutalisation extrême de la réalité de la pratique guerrière. L'interprétation de ces discours tiendra donc compte aussi bien du contexte de mutations effectives profondes qui affectent les normes, les pratiques militaires légales ou non, les techniques d'armement ou encore les modes de production engagés dans la guerre que de la manière dont ils puisent au sein de ressources théoriques héritées du passé.

En marge du colloque se tiendra une exposition de photographies datant de la période de la Grande Guerre, qui demeurent encore inexploitées en dépit de leur intérêt historique et esthétique. Les photos ont été prises entre 1915 et 1918 par un officier de cavalerie de l'armée italienne, Michel Ceriana Mayneri, alors commandant dans le 280e régiment d'infanterie sur le front italo-autrichien


Informations pratiques
Dates:
du 12 au 14 novembre 2015
Lieu:
ULB, Campus du Solbosch
Salle Sommeville, bâtiment S,
niveau 2
Accès:
Av. Jeanne, n°44
1050 Bruxelles
Contact:
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Entrée libre

14-18. Tome 3: Le champ d'honneur

14-18 tome03 46e99081ea69e8498b012cbf319a947ePar Corbeyran et Etienne Le Roux (Delcourt)

Janvier 1915. Tandis que les hommes creusent les tranchées, le commandement élabore un plan dans lequel une section doit servir d'appât aux Allemands, une mission-suicide qui incombe au caporal Armand de Bernanceaux et à ses hommes.

 

Avant le départ, deux événements portant sur l'honneur de Maurice et celui de Denis vont mettre en péril la cohésion du groupe d'amis.

 

Aux Éditions Delcourt.

 

 

 

Les chemins de fer français dans la 1ère Guerre mondiale

Les chemins de fer français dans la Première Guerre mondiale : une contribution décisive à la Victoire

« Cette guerre est une guerre de chemins de fer » écrit le Maréchal Joffre à propos de la Première Guerre mondiale. Aujourd'hui largement méconnue, la contribution de la voie ferrée à la Victoire aura été décisive, comme le démontre ce magnifique livre - album. La mobilisation, les transports de troupe, les ravitaillements, etc., une analyse au scalpel.

À travers 19 chapitres thématiques richement illustrés, cet ouvrage dresse un bilan transversal de l’histoire des chemins de fer pendant la guerre et sous tous aspects, qu’il s’agisse de leur organisation administrative, de la gestion des circulations, des « crises de transport », ou de l’histoire des grands réseaux comme des réseaux secondaires, des matériel utilisés, des installations fixes réalisées ou rénovées.

Page après page, revivez l’histoire mouvementée du chemin de fer français et son rôle décisif durant la guerre de 1914-1918.

 

 

PREVOT (Aurélien), Les Chemins de fer français dans la Première Guerre mondiale, Editions LR Presse, 2014, 424 pages, 600 illustrations dont 32 plans ou cartes.

Editions LR Presse

Grande Guerre dans le Nord de la France

Le centre d'histoire Guerre et Paix de Souchez, dans le Pas-de-Calais vient d'ouvrir ses portes. Dans ce nouveau musée consacré à la Grande Guerre, une section est dédiée à la population civile qui a subi pendant de longs mois l'occupation allemande.

Informations

 

Génocide arménien: mémoire outragée, mémoire partagée

9782226253842gCent ans après le génocide arménien perpétré en avril 1915, Michel Marian fait revivre deux histoires singulières et passionnelles, celle des Arméniens et celle des Turcs. Il suit les Arméniens sur le chemin séculaire de leur quête de justice, exigeant la réintégration de leur malheur dans la mémoire universelle.

L'auteur retrace le travail difficile mais remarquable qu'une partie du peuple turc a entrepris depuis une décennie pour se réapproprier un passé tragique et coupable. Il dévoile les surprises, les personnalités, les hasards, les occasions trouvées ou manquées qui ont séparé ces histoires, avant de leur donner une chance de se rencontrer.

Peut-on qualifier de génocide un événement antérieur à la création du mot? Faut-il pénaliser sa négation? Pourquoi les gouvernements turcs successifs persistent-ils à le refuser? Faudra-t-il attendre encore cent ans pour qu'advienne cette reconnaissance ou y a-t-il aujourd'hui une solution?

Michel Marian n'esquive aucune difficulté, mais rend accessibles et vivants tous ces débats. Il propose des réponses et ouvre la perspective d'un avenir partagé, tel qu'on peut espérer qu'il se dessine à la fin de cette année de commémoration.

 

M. Marian, Le génocide arménien. De la mémoire outragée à la mémoire partagée, Albin Michel, Bibliothèque Idées, 2015.

 

 

L'Arménie à l'épreuve des siècles

product 9782070314096 195x320Entre mer Noire et mer Caspienne, Caucase et Mésopotamie, le haut plateau arménien, dominé par le mont Ararat où se serait échouée l'arche de Noé, vit éclore l'une des plus importantes civilisations du Moyen-Orient.

À la fin du VIe siècle avant J.-C., les Arméniens y fondent un puissant royaume qui devient, en 301, le premier État officiellement chrétien. Située au carrefour des grands Empires perse, romain, byzantin, puis arabe, mongol, ottoman et russe, cette terre a toujours été âprement disputée. Les brèves périodes d'indépendance de l'Arménie, entrecoupées de siècles de sujétion et d'occupation, lui ont toutefois permis de forger les armes d'une forte identité culturelle: une foi inébranlable, une écriture et une littérature exaltant la conscience nationale.

Victime en 1915 du premier génocide du XXe siècle, le peuple arménien a su préserver, tant dans la mère-patrie qu'en diaspora, cette culture millénaire dont Annie et Jean-Pierre Mahé retracent les grands jalons.

 

A. et J.P. Mahé, L'Arménie à l'épreuve des siècles, Collection Découvertes Gallimard, 2005.