Les Indiens d'Amérique du Nord pendant la Grande Guerre

Les Indiens d'Amérique du Nord dans la Grande Guerre,1917-1918 par Jacques Rouzet

Sur le front occidental, pendant la Première Guerre mondiale, les tranchées n'étaient pas uniquement occupées par des Européens, mais également par des hommes provenant des colonies et par des Amérindiens originaires des États-Unis et du Canada (Natives).
En 1914, 4 000 Indiens du Canada débarquent en France, et avec l'entrée en guerre des États-Unis en 1917, 15 000 Indiens des États-Unis les rejoignent.
Qui sont-ils? Comment ont-ils été recrutés ? Quelles étaient leurs compétences particulières ? À quelles tâches ont-ils été employés ?
Ils proviennent des tribus Sioux, Cheyennes, Comanches, Apaches, Crows, Choctaws, Blackfeet, Navajos. Ils combattirent avec leurs frères d'armes les Doughboys ou les Tommies, les Tirailleurs sénégalais et les Australiens. Ils n'avaient même pas la nationalité américaine, mais ils se sentirent pleinement Américains pour combattre les soldats du Kaiser et mourir, couverts de boue, dans les tranchées. Ils obtiendront leur citoyenneté américaine en 1924.
L'auteur, Jacques Rouzet, nous raconte leur histoire, émouvante et superbe, dans un livre bien documenté.