Les Etats-Unis et la Première Guerre mondiale

Les Etats-Unis dans la Grande Guerre, par Hélène HARTER

 

Les_Etats_Unis_dans_la_Grande_Guerre

Voilà une histoire totale (politique, économique, militaire, sociale) servie par une écriture fluide, dans une démarche pondérée, lucide, documentée. Que demande le peuple?

Hélène Harter nous présente la posture singulière des USA dans le conflit, celle d'une nation neutre, puis associée et non pas alliée. Celle aussi d'une société hétérogène. Un combattant sur cinq n'est pas né aux Etats-Unis, des millions d'Américains sont des sous-citoyens (les Noirs, les Indiens). De la nécessité de susciter l'adhésion de tous, notamment par la propagande, avec des succès variables : il y a plus de réfractaires à la conscription en 1917-1918 que pendant le Viêtnam. Et la guerre réactive la violence raciste, avec la renaissance du Ku Klux Klan et des lynchages de Noirs, y compris parmi les soldats. On comprend que l'étude strictement militaire n'est qu'une partie mineure du livre, qui correspond d'ailleurs, par son volume, au bref engagement des Etats-Unis dans le conflit : quelques mois en 1918.

On pourrait ergoter sur l'un ou l'autre passage [ce que transportait le Lusitania quand il a été torpillé], regretter le peu de cartes et trouver que la conclusion embellit le rôle des Etats-Unis. Mais le livre d'Hélène Harter n'en reste pas moins un excellent travail sur la Grande Guerre, ce qui est devenu suffisamment rare pour être souligné.

J.-C. Delhez (dans Science & Vie Guerres et Hiostoire n° 38, août 2017, p. 86)

HARTER (Hélène), Les Etats-Unis dans la Grande Guerre, Paris, Editions Tallandier, 2017, 512 p. (Disponible en version numérique )